Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir des Vals de Saintonge

Blog de soutien à Ségolène ROYAL, Présidente de la région Poitou-Charentes.

Banque Publique d'investissement : Ségolène Royal promet «un comportement exemplaire» et «une fonction gratuite»

Publié le 21 Février 2013 par Daniel GIAT in Ségolène ROYAL

segolene-royal Poitou-Charente

ECONOMIE - Jean-Pierre Jouyet, président de la Banque Publique d'investissement (BPI) l'a annoncé sur France Inter...

Un point de chute pour Ségolène Royal. L'ex-compagne du président de la République sera vice-présidente de la BPI et porte-parole, a annoncé mercredi son patron, Jean-Pierre Jouyet sur France Inter, par ailleurs un intime du chef de l'Etat. «Ségolène sera vice-présidente de la BPI, je le proposerai aupremier Conseil d 'administration demain», a-t-il dit.


Jean-Pierre Jouyet : "Ségolène Royal sera vice... par franceinter

Alors que la France s’enfonce dans la crise, la BPI, détenue à parts égales par l'Etat et la Caisse des dépôts (CDC), son bras financier, doit œuvrer au redressement de l'économie et au renouveau industriel du pays, selon le gouvernement.

C’est quoi exactement cette banque?

Ce nouveau bras armé de la politique économique regroupera les activités d'Oséo, l'actuelle banque publique de financement des PME et de l'innovation, le Fonds stratégique d'investissement (FSI) qui prend des participations dans des entreprises hexagonales et de CDC Entreprises, filiale de la Caisse des dépôts. Sa force de frappe sera de 45 milliards d’euros. Il  sera structuré autour de deux pôles: le premier consacré aux prêts et aux garanties avec Oséo, le second aux investissements en fonds propres avec CDC Entreprises et le FSI. A terme, elle devrait en plus intégrer Ubifrance qui accompagne les entreprises à l'exportation. La BPI aura pour ambition d'accompagner les PME, qui ont du mal à se financer, au plus près avec un guichet unique dans chaque région.

Dans une récente interview aux Echos, Ségolène Royal estimait qu'il «n'y avait plus de temps à perdre». «Les régions souhaitent que les choses aillent plus vite car les entrepreneur se sentent mal aimés et souffrent de l'absence de moyens pour agir. Il y a eu beaucoup de bisbilles entre Oséo, la CDC, le FSI pour savoir qui doit diriger. Il est temps que tout cela cesse et que l'on se mette en ordre de bataille !», expliquait-elle tout en précisant que la BPI n'a pas pour vocation à soutenir des « canards boiteux.

Sur Twitter, Ségolène Royal a confirmé sa nomination.

Et pour désamorcer toute polémique, l'intéressée s'est empressée de préciser qu'elle ne serait pas rémunérée.

 M.B.
Source: http://www.20minutes.fr/economie/1104303-banque-publique-investissement-segolene-royal-vice-presidente-porte-parole
Commenter cet article